mardi 9 juin 2009

Chapitre vingt-quatre : Ce foulard rouge


Petite balade en campagne.
J'enfile mes ballerines rouges immortalisées par ma sœur. Je sautille dans les champs de blé.
Je saute à pieds joins dans l'été, la chaleur des environs de Toulouse.
Je découvre tant de lieu, de paysages encore inconnus de ma mémoire. Juste pour un doux pique nique sur le bord d'une route, allongée dans l'herbe, à papoter, à grignoter. Ou même encore juste une nappe étendue sur mon balcon crasseux avec un air d'Elvis en fond. Assise au milieu d'un champ, ou Marie et sa franche au milieu des blés.

J'ai décidé qu'en ce moment je me laisserai vivre alors j'engrange, je gobe, j'ingurgite, je mange, je dévore tous les mots qui me sont possibles. Je reprends le retard de tous ces livres que je n'ai jamais pris le temps de lire, ou même de m'intéresser. Je reviens sur mes idées, j'ai décidé de m'imprégner cet été de toutes sortes de livres, je ne veux pas avoir de limites.
C'est tellement doux, de se réveiller dans son lit, le livre encore à la main de la veille.
J'affectionne le fait de traîner partout mes livres, aussi bien dans un courant d'air sur le balcon, à l'aube à la lueur du soleil qui se lève ou même dans un vieux train ralliant Paris, Brive, Toulouse.

4 commentaires:

Sarah-Lou a dit…

Très jolie série, très... onirique! J'aime beaucoup!

Mulot a dit…

Je t'aime bien sur ces photos ma douce - tu es une jolie jeune femme ma petite soeurette !

La Boudine a dit…

ton blog est vraiment beau! et j'adore ta façon d'écrire, tu arrives bien a décrire les sentiments indescriptible ;)

nata a dit…

Ce rouge est délicieux. Le montage raffiné, et tes mots si plaisants à déguster.