vendredi 30 mai 2008

Chapitre quatre : Octave et notes de musique


Chapitre quatre : Octave
Lui il m'a tapé dans l'oeil, fait les yeux doux à travers cette grande vitrine froide. Cet instrument rose, pendu par les cordes, dans ce grand magasin de musique, au coin d'une rue de Toulouse dont j'ai totalement oublié le nom. Collé à la porte en verre, je l'ai observé longtemps. Il m'a plu, sa couleur, ce rose appaisant. J'avais depuis un moment envie de me mettre à apprendre à jouer du ukulélé, mais je m'étais résillée à attendre mes vacances à Londres pour en trouver un beau et coloré. J'ai été charmé par ces formes. Lui le seul intrusment si coloré dans cette boutique.
Je dis bien lui malgrès sa douce et tendre teinte. Monsieur a le doux nom de Octave.

3 commentaires:

Akiko a dit…

Il est tout beau, et ce rose pale te correspond tout à fait. J'espère que tout va bien dans ta petite vie. Je t'embrasse fort fort !

Libellule-cosmique a dit…

HOOooooo naaaaAAAAn ! mais je réve d'un ukulélé, rose justement pour poser a coté de ma grosse guitard bleue : ca aurait été trop meugnon.
Xp

Bout de lu a dit…

il est trop mignon, tu dois savoir que le rose c'est ma couleur fétiche, je suis une vraie fille!
je ne sais pas ce que tu utilises comme appareil photo ou si tu les retravailles ou tout simplement que tu développes un vrai sens pour la photographie...mais j'adore leurs couleurs, douces, pastels, très saturées, on se croirait dans du fromage blanc!